AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

❝ C'est étrange comme une seule personne peut faire chavirer votre monde. ❞ Drophaa ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

avatar

“ Invité ”




MessageSujet: ❝ C'est étrange comme une seule personne peut faire chavirer votre monde. ❞ Drophaa ♡ Ven 2 Déc - 22:57

Stupid so much more fun.


Le resto était complètement bomber , un vendredi soir et on avait l'impression que tout les couples de Lima c'était donner rendez vous au Breadstix. Les plats se balader des mains du cuisiner au serveur designer à l'apporter et sans même perdre une minute les gens étais servis. Dans ce petit tas de monde j’étais sûrement la plus efficace , le terrain était diviser en quatre partie comme sur un terrain de foot et chacun avait sa partit a couvrir , la mienne toujours au petit soin et au service rapide et celle des autres qui n'arriver même plus à suivre la cadence. Je ramasser un plat de spaghetti bolo , que je naper de fromage sur mon parcourt pour aller à la table , avant de la poser et de demander la phrase culte des serveuse « Vous désirez quelque chose d'autre ? » Le couple me fit non de la tête et j’étais repartit pour un petit tours dans la salle , m'arrêtant devant ce petit trous pour pousser les plats et mettre les commande en attente. Parfois je me dit que je ressemble à Rachel Berry , non pas que ma voix est aussi belle que la sienne mais je suis un peu comme elle , obliger de me booster moi même pour pouvoir donner le meilleure de moi même ! D’ailleurs , je donne toujours le meilleure de moi même.
La soirée ce finalisa vers vingt deux heure trente , les serveuse était toute claquer et les mains toute rose par la porter des plats chaud et des assiettes à une main , mais en a peine deux seconde elle était toute bien coiffer maquiller et robe de soiré pour aller faire un tour en boite. Elle m'avais inviter mais mon corps était tellement fatiguer que je ne sentez même plus mes bras , je leurs fit un signe de la main et elles s'en allèrent dans la nuit telle des couguar à la recherche de cher fraîche. Un voix interpellées alors que j’allai coupé chemin par la cuisine et je me retourner pour remarque que c'était Fred.

Cleo ? La table cinq a dé-servir s'il te plais.
Mais je vient de finir mon service !
Juste celle là et tu pourrais ferme après ?
C'est bon , je fais tout de toute façon... Bon week end , Fred.

Je lui tirais la langue avant qu'il ne disparaisse par la porte de sortit , une clope à la main et sa veste de l'autre , Fred étaait l'assistant du gérant du breakstix , incapable de compte jusqu'à dix ni de parler autres chose que le verlant , il aimais donner des ordres et supprimer les primes à la fin du mois un vrais boulet pour nous les employer. Je travailler ici depuis mes quinze ans et jamais on avait eu un assistant aussi débile , mais mes parents mon toujours appris d'êtres polie même avec les connard et comme j'écoute mes parents... Je ramasser les dernier couvert pour me dépêcher de jeter le tout dans la bassine à vaisselle déjà vide , je lâcher un long soupire et recoursser mes manches pour laver ce reste de vaisselle. Un vrais supplice , surtout un vendredi soir ! Je redresser ma tête et dans le reflet du micro onde j’aperçus mon visage , vieux , triste et fatigue on m'aurais donner au moins trente ans et des poussières et j'avais tellement transpirer que mes cheveux onduler comme si j’étais rester dans ma voiture pendant le lave auto , je faisait de la concurrence à Frankenstein enfin ce serais le genre de phrase que Drew me sortirais si il me voyer ! Mais heureusement pour moi il était à ce fameux voyage organiser par l'école pour les élèves de dernières année , un petit voyage au Canada pour une semaine ou les élèves apprendrais les traditions canadienne et profiterais du mois de décembre pour voir les décorations de Noël et tout le tra là là , le genre de chose que j' aurais adorée participer mais manque de bol .. J'ai eu la varicelle transmis par mon petit cousin , qu'il avais eu de son meilleur ami , qu'il l'avais eu en embrassant sa copine , qui n'as que six ans mais ou va le monde ? J’arrête l'eau et ranger les assiettes , saisissait la serviette pour m'essuyer les doigts et dans se reflet de même moi même , je relever une mèche sur mon front pour voir si il rester des boutons de ma varicelle. Pas une seule trace , qu'elle bonheur ! Ma mère m'avais filait une crème qui sente le poisson à me mettre sur le visage tout les jours depuis une semaine , j'avais l'impression consente d'êtres dans un super marcher rayon fruit de mère. Je me sentes mieux à présent , le cœur léger et sentant autres chose que le poisson pourrit , avoir rattraper mes cours , êtres redevenue Cléo , la fille super normal et reprendre le cour de ma vie comme si jamais une tonne de petit bouton rouge était venue décorer mon visage.
D'un main je saisissait mes affaires et deux plat de reste de patte bolo pour mon frère et moi et de l'autre j’éteigne la lumière du restaurant. Ma main sur la porte , je la claque et me mis à chercher les cles dans mes poches , lorsqu'une main se poser sur mon épaule. Je pousser un cris et me retourner immédiatement , prête à gifle celui ou celle qui se tenez derrière moi lorsque la lumière d'une voiture qui passait éclairer le visage de Drew.

Tu m'as fait peur... Soupirai-je , tout on reprenant mon souffle.


Dernière édition par A. Cléophaa Ramirez le Mer 7 Déc - 14:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Call me God

avatar


♫ Je suis la depuis le : 26/10/2011
♪ Nombre de slushs : 703
♪ Age : 23
♪ Localisation : Lima


We got the beat
♪ LA Gleebox:
♪ Libre pour un rp ?:
♫ Tu es plutôt quoi ?:




MessageSujet: Re: ❝ C'est étrange comme une seule personne peut faire chavirer votre monde. ❞ Drophaa ♡ Sam 3 Déc - 23:11

    J'aime te voir tout simplement <3


    L’année était passé à une allure folle et nous étions déjà au mois de Décembre. Je sentais noël approché à grand pas et le lycée avait d’ailleurs pour cette occasion, prévu un magnifique voyage au Canada. Ça aurait sans doute été bien que j‘y aille, mais je ne m‘étais pas encore décidé. Nous étions au moins sûr et certain d’avoir de la neige, car ce n’était pas gagné cette année avec le réchauffement climatique. Je pouvais d’ailleurs encore me balader en t-shirt à manches courtes, mais ce que sur le terrain, car sinon je ne sors généralement jamais sans une veste au cas où je devais me montrer galant avec une demoiselle et lui prêter ma veste cas ou elle aurait un petit peu froid. Et oui, j’ai toujours été un homme galant au fond, mais je pouvais très bien me montrer en tant que parfait salaud lorsque je le désirais. C’était d’ailleurs le rôle que je préférais faire, ça me donnait une meilleure allure.

    Les lycéens étaient déjà parti en voyage, pendant que moi, je me trouvais encore dans ses rues alors que j’aurais sans doute du me trouver dans le car, mais je m’en fichais un peu. Il n’y avait aucune personne que j’appréciais réellement. Par exemple je préférais largement passer du bon temps avec Cléophaa. Partager de véritables bons moments, des délires à en mourir de rire et des moments de complicités. C’était la seule fille qui pouvait me faire flipper de ce que je pouvais ressentir à son égard. C’est vrai, j’ai parfois de longs moments de doutes sur ce qui en était à propos de notre relation, mis bien entendu il était hors de question de lui faire partager mes pensées. Personne n’aura le plaisir de pénétrer dans ma tête pour y voir ce qui s’y cache. Encore heureux, car il y a pas mal de pensées salaces dans mon cerveau. Ressaisissons nous, je ne devrais pas penser à ce genre de choses en pensant à ma meilleure amie.

    J’arrivais à son lieu de travaille ne sachant pas si elle était déjà parti ou pas. Je voulais lui faire l’effet d’une surprise vu qu’elle était persuadée que j’étais parti alors qu’il n’en était rien. Elle avait normalement fini son service vu l’heure qu’il était. Je préférais l’attendre devant l’enceinte de son travail pour ne pas la déranger au cas ou elle n’aurait pas fini de travailler. Je ne savais pas exactement pourquoi j’étais parti lui rendre visite, mais une chose était sûr, c’est que nous étions devenu presque des amis inséparable et qu’en ce moment malheureusement, nous nous croisions que très rarement au lycée et nous n’avions pas eu l’occasion de discuter beaucoup ses derniers temps, ce qui ne me plaisait pas forcément. Et comme tout bad boy doit toujours être satisfait, je me devais d’aller la voir.
    C’est avec un sourire aux lèvres que je la regardait sortir du restaurant, l’air épuiser malgré que je n’ai pas eu encore l’occasion de voir son visage, je pouvais déjà l’imaginer. Elle m’avait déjà parlé de son supérieur vu que cela faisait déjà longtemps qu’elle travaillait ici, et elle s’en plaignait de nombreuses fois. Malheureusement, nous ne pouvions rien y faire et elle devra par conséquent faire avec jusqu’à pourquoi pas, trouver un autre boulot. En attendant, elle avait juste besoin de décompresser un peu.

    Vu la peur que je venais de lui faire avoir, je me préparait à recevoir une gifle de sa part. J’en avais déjà reçu part certaines filles, mais j’espérais ne pas devoir subir ça de ma propre meilleure amie, ce serait tout de même un crime. Je me reculais pour éviter de faire sauter dessus, étriper ou autre tentative de meurtre pour lui avoir peur de la sorte. J’eu de la chance qu’une voiture eut l’idée de passer devant moi pour qu’elle reconnaisse mon visage. Ma vie en dépendant je coirs, bon peut-être que j’exagère un petit peu les choses comme toujours. Je me sentais quand même un peu coupable de lui avoir fait peur.

    « Bou ! » Je rigolais par la suite.

    « Désolé je ne me pensais pas aussi effrayant, pourtant je me suis fait beau pour aller te chercher »

    Je passais ma main dans mes cheveux pour les remettre correctement, fier de mon allure cette nuit là.


♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪


"Dans tout l’univers, rien n’est plus important que le pouvoir. L’argent et la beauté n’ont d’intérêt que le pouvoir qu’ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l’éclate totale !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

“ Invité ”




MessageSujet: Re: ❝ C'est étrange comme une seule personne peut faire chavirer votre monde. ❞ Drophaa ♡ Mer 7 Déc - 15:52

Stupid so much more fun.


Fred s'était frayer un chemin derrière les poubelles et dans sa vielle voiture toute cabosser passa devant le resto , éclairant le visage de Drew qui venez se faufiler derrière moi , un peu plus et il aurais eu ma bombe de poivre dans le visage , pour une fois je remercie Fred de sa présence. Les sourcil légèrement lever et un sourire moquer sur les lèvres , visage typique de la Drewtitude mon meilleur ami ne perdait pas son temps avant de se moquer de moi.

Désolé je ne me pensais pas aussi effrayant, pourtant je me suis fait beau pour aller te chercher ! Me dit-il en riant.
Oh j'ai bien vue ça et puis tu t'es parfumer aussi ? Que c'est mignon.


Je lui tirais la langue en riant en cherchant les clefs de Sophie ma voiture , pourquoi Sophie ? Une très longue en histoire. Bon je vous le fait à la va vite , lors de mon séjour à Paris à mes quinze ans j'avais rencontrer une fille fan de voiture , elle avait un gros 4x4 noir et on s'amuser à bronzer sur son capot à cause des plages bombés de français. Il y un ans lorsque j’étais sur le point d'acheter ma voiture j'avais penser à elle , rêvant de faire une virer à Tijuana , les cheveux balayer par le vent américain comme dans les films qu'elle avait sûrement trop regarder , elle rêver d’une vie américaine alors que moi j'aurais tout fait pour remanger des glaces à l'eau sur le capot de sa voiture ! Bref ce jours là j'avais une grande penser pour elle et à mon premier feux rouge j'avais décider de lui dédié ma voiture. Bref , je ne retrouver pas les clefs de Sophie , d'une main je farfouiller mon sac de long en large et puis merde je n'arriver pas à mettre la main dessus. Je tourner mon regard à travers la vitre du resto en espérant le trouver comme par magie sur une table ou qu'il se mettrais à briller pour me montrer qu'il est là mais rien ! Désespérer je re-ouvrer la porte en tirant Drew avec moi et la referme aussitôt.

Je dois chercher les clefs de Sophie , reste là ! Et ne touche à rien.

Lui averti-je en utilisant mon regard tueur , il le connaissait ça le faisait rire mais il le connaissait. Je posait mes affaire encore une fois et me diriger dans la cuisine pour vérifier si mes clefs ne se trouver pas là , je suis une fille assez étourdie et tête en l'air c'était bien dans mon genre de perdre mes affaires bêtement. Je m'arrêter donc dans la cuisine , me positionnant pour voir tout ce qui avait dans la cuisine et tout scrutant du regard tout ce qu'y avait autours de moi , pas la trace de clefs , arf et zut et merde ! Je soupirais longuement puis mon regard se poser sur une grosse casserole , la fenêtre était rester ouverte et le vent faisait tomber la salière dedans , dans un réflexe je le ramasser avant de tomber et le poser plutôt sur la table qu'en haut , l’intérieur était encore remplis de patte bolo' , une énorme casserole de sauce bolo alors que ce stupide Fred ne m'avais laisser en prendre à peine deux assiette quel crétin je le déteste.

Drew t'as faim ?

Quitte à êtres là tout les deux , vaut mieux en profiter.

Revenir en haut Aller en bas
Call me God

avatar


♫ Je suis la depuis le : 26/10/2011
♪ Nombre de slushs : 703
♪ Age : 23
♪ Localisation : Lima


We got the beat
♪ LA Gleebox:
♪ Libre pour un rp ?:
♫ Tu es plutôt quoi ?:




MessageSujet: Re: ❝ C'est étrange comme une seule personne peut faire chavirer votre monde. ❞ Drophaa ♡ Mer 7 Déc - 20:45

    J'aime te voir tout simplement <3


    J’étais rassuré de ne pas me faire gifler par ma meilleure amie. Je devais une fois de plus remercier l’imbécile qui venait de m’aveugler avec les phares de sa voiture, pour m’avoir éclairer et sauver mon visage d’une quelconque arme, car je savais que Cléo n’était pas folle et qu’elle avait de quoi se défendre dans son sacre. Les filles possèdent tellement de choses dans ce seul accessoire que ça en devient presque flippant. Ne serait-ce qu’un simple mascara ça peut devenir très vite dangereux pour nous, les hommes. Bon, peut-être que je stéréotypes un peu trop ses jeunes demoiselles aux allures de bourges, mais mes dires n’étaient pas totalement faux, car je pouvais vous assurer qu’il y a vraiment des filles qui se comportaient ainsi et qui pense que grâce à ça, elles ont d’elle, une meilleure image alors que la plupart sont parfois au bord du ridicule. J’ai tendance à fréquenter ce genre de fille que pour une soirée et Cléo était loin de faire parti de tous ses clichés.

    Ma meilleure amie se trouvait être naturelle et disait toujours ce qui lui passait par la tête quitte à en perdre son entourage, car seul elle arriverait à se comprendre. Après avoir senti le col de ma veste pour savoir si je sentais effectivement bon d’après ses dires, je m’interrogeais sur ses propos lorsqu’elle s’était mis à chercher les clés de Sophie. C’était peu commun ce genre de chose, d’autres personnes auraient même put se moquer d’elle la prenant pour une folle, mais je n’étais pas encore totalement perdu et savait de quoi elle parlait. Cela remontait à un vieux souvenir dont je n’y reviendrait pas, car je je n’avais tout simplement pas envie. Je préférais me concentrer d’avantages sur les faits et gestes de la demoiselle la voyant ré-ouvrir la porte du restaurant. « Qu’elle tête en l’air » pensais-je dans ma tête en esquivant un petit sourire la voyant se dirige vers les cuisines se demandant vraiment où elle avait bien put mettre les clés de sa voiture.

    Elle pouvait me faire confiance, ou pas… Je ne voyais pas bien qu’est-ce que j’aurais put faire ici, pommé en plein soir. Quoi que avec moi, vaut mieux toujours se méfier et c’est sûrement pour ça qu’elle avait tenue ses paroles. La seule chose qui me venait à l’esprit sur le moment, fut la curiosité de savoir réellement ce qu’il y avait dans le sac à main d’une fille, mais surtout dans celui de Cléopha. Ne serait-ce que pour savoir s’il y avait des photos de nous ou bien des choses beaucoup plus intime. On m’avait déjà répété de ne jamais fouiller dans le sac à main d’une fille, mais voilà, cette fois-ci personne était là pour me le répéter et puis, c’était déjà trop tard. Mes fins doigts parcourait ses objets allant d’un agenda que je regardais minutieusement à une trousse de maquillage où s’y trouvait un simple baume à lèvre, un massacre et rien de très alarmant.
    Au parole de ma miss, je refermais avec empressement son sac pour ne pas me faire prendre et répondais en vitesse à sa simple question.

    « Ouais je veux bien ! »

    Ça avait tout l’air d’un dîner romantique s’il n’y aurait qu’elle et moi. Enfin, c’était loin d’être le premier repas qu’on faisait rien que tous les deux, mais se retrouver l’un en face de l’autre autour d’un plat devenait de plus en plus étrange pour moi et je me sentais beaucoup moins à l’aise alors qu’il n’y avait rien d’ambiguë et qu’on ne faisait que nous nourrir. Du moins, c’Est-ce que je me tuais à faire rentrer dans ma tête et dans ce qui pouvait encore me servir de cerveau.

    « T’as trouvé ce que tu cherchais ? » Demandais-je pour comblé ce long silence.

    J’eu la bonne idée de me diriger vers le bouton de lumière pour allumer le grand salon histoire que l’ambiance fasse un peu moins glauque et c’était réussit. N’oubliant pas d’indiquer l’information « close » sur la porte, je me dirigeais vers la cuisine, là où mon amie se trouvait. Je ne mis pas longtemps avec de la rejoindre et de souffler dans son coup.

    « Que mangeons-nous princesse ? »

    Je me permis de poser mon menton sur l’épaule de la demoiselle en me baissant un peu vu qu’il y avait un minimum de différences de taille, et attendais sagement sa réponse.


♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪


"Dans tout l’univers, rien n’est plus important que le pouvoir. L’argent et la beauté n’ont d’intérêt que le pouvoir qu’ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l’éclate totale !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


“ Contenu sponsorisé ”




MessageSujet: Re: ❝ C'est étrange comme une seule personne peut faire chavirer votre monde. ❞ Drophaa ♡

Revenir en haut Aller en bas

❝ C'est étrange comme une seule personne peut faire chavirer votre monde. ❞ Drophaa ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You Can't Stop The Beat ::  :: RP terminés-