AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

sur un p'tit air de tango

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

avatar

“ Invité ”




MessageSujet: sur un p'tit air de tango Lun 12 Déc - 19:27

Spoiler:
 

Serena arriva sur la scène de l'auditorium, une boîte noire dans la main. Elle était vêtue d'une jolie robe légère aux couleurs de la saison. Ses cheveux retombaient en de belles vagues sur ses épaules dénudées. La jeune femme regarda autour d'elle. Comme d'habitude à cette heure là, c'était vide. Les cours étaient finis, la pluspart des étudiants étaient déjà repartis chez eux. Serena avait prit l'habitude de venir ici afin de se défouler un peu. Le meilleur moyen qu'elle connaissait afin de se déconnecter du monde et de tout oublier, c'était de jouer du violon. Depuis qu'elle était toute petite, ça avait été son moyen de décompresser, d'exprimer ses joies ou ses peines. C'était tout simplement libérateur. Encore une fois, elle avait eu une dure semaine. Même tout le monde la croyait forte, elle commencait à trouver sa vie au lyxcée très éprouvante. Elle avait l'impression de retomber dans ses anciennes histoires de l'école primaire. Poussant un soupir, elle se laisse tomber sur une chaîne qui traînait par-là. Elle déposa sa boîte de violon sur ses genoux. Elle l'ouvrit et prit délicatement l'instrument dans ses mains. Elle sortit son archet et se releva. D'une main habile, elle noua ses longs cheveux brun sur sa tête. Elle était enfin prête. Après avoir jouer les quatres cordes de son instrument afin de voir s'il était bien accordé, elle respira un bon coup. Elle ferma les yeux, et se lança dans un de ses morceaux préféré. Otono porteno, des quatres saisons d'Astor Piazzola. Une pièce de tango, tout simplement exquise et demandant beaucoup de talent. Ce morceau très difficile l'avait toujours passionnée. Elle adorait ce compositeur et cette pièce, avec toute ses disonnances était sa préférée. Le son de son violon se répandit dans la salle. Comme à chaque fois qu'elle venait jouer ici, Serena ne put s'empêcher d'apprécier l'accoutisque très spéciale de la salle. Elle était loin des petits locaux de musique qu'elle avait connu à son ancienne école. Trop concentrée sur son morceau, la jeune femme entendit à peine les grandes portes de la salle qui s'ouvrirent et se refermèrent sans bruit.
Revenir en haut Aller en bas

sur un p'tit air de tango

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You Can't Stop The Beat ::  :: RP terminés-