AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

You'll always be a Warblers. ☜ blaine&sebastian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

avatar

“ Invité ”




MessageSujet: You'll always be a Warblers. ☜ blaine&sebastian Sam 31 Déc - 1:53

You'll always be a Warblers

Lima m'avait ouvert ses portes depuis la rentrée scolaire. Au départ, j'étais un peu contre le fait de quitter tout ce que j'avais réussit à avoir depuis que j'étais en Europe. –depuis ma naissance, quoi.– Alors je fus très surpris lorsque mes parents m'annoncèrent qu'on partait vers les États-Unis. Ils me promirent néanmoins une inscription dans un collège privé. C'est donc en septembre que je fis mon entrée à la Dalton Academy. Je m'y sentis tout de suite comme chez moi. Les gens y étaient accueillant alors ça ne me dépaysait pas tellement d'où j'étais avant. J'ai ensuite fait les auditions pour entrer dans la chorale masculine : les Warblers. Lorsque j'avais fait mes recherches sur la ville et les alentours, j'étais rapidement tombé sur une page destinée à cette chorale. Je pus même entendre quelques unes des chansons qu'ils avaient reprises. Ça m'étonna. Autant de talent dans une si petite ville... Puis, il y en eut un qui attira particulièrement mon attention : Blaine. De ce que j'avais pu en lire, il semblait être le leader de la bande. On m'annonça à mon arrivé qu'il avait préféré intégrer l'école publique de Lima. Étrange... Je ne posa pas plus de question. C'était peut-être ma chance de leur prouver que je pouvais être le nouveau leader des Warblers, après tout. Après quelques mois à être à « l'essaie », je pus finalement obtenir les solos tant convoités... Depuis, je ne quitterais pour rien au monde cet école. J'ai l'impression d'y avoir acquit une certaine force que je n'avais pas nécessairement à Paris. C'est agréable de se sentir important, ici.

Comme à notre habitude, après les cours, nous devions nous retrouver dans la salle de répétition pour pratiquer nos numéros. C'était toujours un vrai plaisir pour moi de m'y rendre. J'aime bien les chansons que nous faisons. C'est différent de ce que j'avais l'habitude de faire, alors c'est très enrichissant. Je sortis de la salle de cours, passant par les casiers pour y déposer mes effets personnels et j'allai tout de suite en direction de notre salle. C'est impressionnant qu'une école comme celle-là destine une pièce complète à la choral. Dans mon ancien lycée, on devait partager notre local avec la troupe de théâtre. On chantait à travers des rangées de costume. Arrivé à la la dite salle, je fus surpris d'être le premier arrivé. Peut-être que les autres avaient eut un empêchement ? Cela me semblait un peu étrange. Je ne me posa pas plus de question, allant m'installer près du radio, prenant les partitions qui s'y trouvait. Cette semaine, on voulait bosser sur le classique « The Nicest Kids In Town » de la comédie musicale Hairspray. Je sentais que ça allait être amusant, surtout au niveau de la chorégraphie. Alors que je commençais à être dans ma bulle en chantant les premières lignes, un petit craquement de planché attira mon attention. Je leva la tête rapidement, arrêtant aussitôt de chanter. Le jeune homme qui se trouvait face à moi s'immobilisa alors. Je crus le reconnaître. On m'avait souvent parlé de lui, aussi bien que je pouvais quasiment dire que je le connaissais sans même l'avoir jamais vue. Cependant, on m'avait montré quelques photos de leurs précédentes prestations alors je pouvais mettre un nom sur le visage qui se trouvait face à moi. Je me leva donc du canapé, marchant fièrement dans mon uniforme, la tête bien haute. J'arrivai jusqu'à être près de lui. Je luis tendis la main en faisant mon sourire charmeur. Après tout, il méritait bien ça. « Tu dois sans doute être Blaine ? » Demandais-je quand même, juste pour être sûr. Il me fit un hochement de tête pour approuver ma demande. « Je m'appelle Sebastian. » Poignée de main assez vigoureuse. Je lui lâcha ensuite la main et je retourna plus près du divan. Il était libre de me suivre. « Tu t'ennuyais des Warblers ? » Après tout, il devait bien avoir une bonne raison pour revenir dans le QG de son ancienne chorale.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

“ Invité ”




MessageSujet: Re: You'll always be a Warblers. ☜ blaine&sebastian Dim 1 Jan - 20:00


you'll always be a warblers
Blaine appréciait énormément les jeudis après-midi. Quitter son ancienne école lui avait fait perdre son inscription au « Fight Club » de Dalton, et lui seul savait à quel point il en avait eu besoin durant la période sombre qu’il avait vécu. Cependant, le lycée McKinley possédait – pour son plus grand bonheur – une salle de sport très bien équipée. Mais ce qui l’intéressait surtout, c’était le matériel de boxe que les élèves n’utilisaient que très rarement. Ainsi, Blaine profitait du temps libre de ses jeudis après-midi pour s’entraîner dessus, frappant jusqu’à ce que ces mains ne le supportent plus.
Des gouttes de sueurs perlées sur son visage tandis qu’il envoyait brutalement ses poings contre le sac face à lui. Il n’aurait su dire depuis combien de temps il se trouvait là, mais la salle se vidait peu à peu, jusqu’à ce qu’on n’entende plus que sa respiration heurtée et le choc des gants contre le sac. Ereinté, il se laissa tomber sur le banc le plus proche et retira ses gants. Il passa une main dans ses boucles brunes, à présent dépourvues de toute trace de gel. Il attendit quelques instants avant de se levait et d’aller prendre une douche. L’eau froide contre sa peau brulante le fit sursauter, puis tout son corps se détendit et ses épaules s’afférèrent.
Tout en se savonnant, Blaine réfléchit à ce qu’il pourrait faire une fois dehors. Il se souvint que Kurt avait prévu une sortie au centre commercial avec ses amies du Glee Club. Le jeune homme ne pouvait pas le blâmer ; ils passaient le plus clair de leur temps libre ensemble, et il ne souhaitait pas que Kurt oublie ses autres amis. Blaine ne se sentait pas d’humeur à se rendre directement chez lui, où il savait qu’il ne trouverait personne mis à part le chat ronronnant de sa mère. Puis il eut une soudaine idée qui le fit sourire à pleine dents.
En sortant de la douche, il jeta un œil à l’horloge fixée au mur. S’il se dépêchait, il serait sans doute à l’heure pour les répétitions des Warblers. Le jeune homme enfila ses vêtements, pris son sac de cours et se dirigea vers la sortie. Ne perdant pas une minute, il s’installa dans sa voiture et démarra le moteur. La route était longue, mais Blaine n’avait pas d’autres occupations pour la journée, et pour tout dire, ses amis lui manquaient terriblement. Il n’avait pas souvent le temps de leur rendre visite, retenu chez lui par des devoirs à rendre, des sortis avec ses nouveaux amis, et le plus souvent parce qu’il essayait de passer le plus de temps possible avec Kurt. Alors, c’était le moment où jamais.
Une fois arrivé, il se gara et trottina jusqu’à l’entrée principale de l’école. Il sourit à la vue de tous ces garçons en uniforme bleu et rouge, les hauts plafonds, les lustres et le grand escalier où Kurt lui était apparu pour la première fois. Les souvenirs se multiplièrent dans son esprit tandis que certains élèves en veste bleu marine le hélaient ou lui donnaient une tape amicale sur l’épaule en le reconnaissant. Blaine fit son chemin, les mains dans les poches, un sourire immense collé sur son visage.
L’établissement n’avait plus aucun secret pour lui, et le jeune homme n’eut pas de mal à retrouver la route jusqu’à la salle de répétition de ses anciens camarades. Alors qu’il s’approchait de la porte, il entendit quelqu’un chanter. En s’avançant, Blaine reconnut les paroles d’une des chansons de la comédie musicale Hairspray. Intrigué, il s’introduisit dans la pièce. Il posa alors les yeux sur le seul élève présent, sans cependant pouvoir mettre un nom sur ce visage. Il devait facilement dépasser les mètre quatre-vingt – et ainsi posséder une tête de plus que Blaine. Il ne put s’empêcher de remarquer que cet inconnu était plutôt attirant. Blaine se gifla intérieurement tandis que le garçon se retournait, s’apercevant enfin de sa présence. Il s’avança d’une démarche assurée, un sourire ravageur aux lèvres. Apparemment, il connaissait déjà l’ancien leader des Warblers, puis il se présenta sous le nom de Sebastian, lui serrant la main en guise de salut.
- Enchanté, Sebastian.
Ils mirent fin à leur poignée de main, puis Sebastian retrouva sa place sur l’un des nombreux divans de la salle. Blaine le suivit timidement, s’asseyant sur le rebord d’un fauteuil face à lui. Ce dernier lui demanda la raison de sa venue à la Dalton, et un petit sourire se dessina sur les lèvres de Blaine avant qu’il ne lui réponde.
- J’avais un peu de temps libre, et je me suis dit que c’était l’occasion de rendre visite à mes amis.
Cependant, aucun membre de la chorale ne faisait son apparition, laissant les deux jeunes hommes seuls. Le regard de Blaine parcourut son ancienne salle de répétition, et d’autres souvenirs lui revinrent en mémoire jusqu’à ce que ses yeux se posent sur Sebastian. Le jeune homme attisait sa curiosité.
- Tu dois sans doute être nouveau… Je ne me souviens pas t’avoir déjà vu dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas

You'll always be a Warblers. ☜ blaine&sebastian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You Can't Stop The Beat ::  :: RP terminés-